Certification en Langues à l’ULCO

CLES

La certification en langues

À l’ULCO (Université du Littoral Côte d’Opale), la maîtrise des langues peut être valorisée par une certification en fin de formation. Celle-ci vient attester du niveau de l’étudiant au regard du Cadre Européen Commun de Références pour les Langues (CECRL). Entre 2008 et 2017, 1130 étudiants se sont présentés à la certification CLES (Certification en Langues de l’Enseignement Supérieur). Un dispositif pour le moins utile quand on voit le positionnement de la France dans leur maîtrise des langues par rapport aux autres pays européens (22e place sur 26 pays).

le niveau B2 attendu

Bien que les étudiants doivent avoir à la sortie du lycée un niveau B2, les formations du supérieur accompagnent les étudiants pour remédier à quelques lacunes, et ainsi valider au moins ce niveau à la sortie des études.

Le CLES (Certification en Langues de l’Enseignement Supérieur) est  une certification complète car « nous évaluons les 4 compétences (l’expression orale, écrite, ainsi que la compréhension orale et écrite) avec l’obligation d’avoir 60 % de réussite à toutes les épreuves », précise Romain Magra.

Une préparation spécifique

Les tests de positionnement permettent en début d’année de préparer les étudiants selon leur niveau. L’accompagnement avec LANSAD permet aussi d’enrichir le dispositif.

L’épreuve pour le niveau B1 se compose d’un scénario. Pendant une demi-heure, l’étudiant va étudier deux documents (audio et/ou vidéo). Ensuite, il complète un questionnaire afin de valider sa compréhension. Sur la même thématique, des textes sont proposés à l’étude avec un questionnaire, ainsi qu’une expression écrite. L’épreuve se termine avec l’enregistrement d’une expression orale. Pour le niveau B2, les sujets d’étude sont plus variés et l’épreuve orale est un débat contradictoire entre les étudiants, sans la participation des professeurs.

Inscription et validation

Les inscriptions se font en début d’année universitaire, et elle sont totalement gratuites. Si l’étudiant n’obtient pas totalement le niveau du B2 (à 50 % au lieu de 60%), le niveau inférieur (B1) est validé. On peut regretter malheureusement le manque de reconnaissance dans le monde de l’entreprise. Cependant, le CLES (B2 en particulier) vient compléter d’autres certifications, comme le TOEIC, qui ne valident que la compréhension et non l’expression.

Plus de renseignements sur https://crl.univ-littoral.fr

Invités

– Caroline Fasquelle (Professeur d’allemand)
– Sandrine TARGET (Professeur d’anglais et correspondante CLES à Calais)
– Romain Magra (Professeur d’anglais et correspondant CLES)

Animation et réalisation

Stany Lardeur (Professeur économie-gestion et chargé de communication pour l’IUT).
Retrouvez nos autres émissions sur www.studiogaco.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *