[CULTURE FLIP] Carnaval

Grâce à l’émission Culture Flip proposée à la radio GACO au sein de l’IUT de Longuenesse, il est possible d’en apprendre plus sur la culture.

L’émission de ce 10 décembre animée par Corentin Caneele porte sur 2 sujets qui paraissent très différents d’un premier abord mais qui se ressemble sur un même point qui est le partage autour de musique, fêtes… Dans un premier temps, vous entendrez la chronique sur le carnaval de Dunkerque avec Julie Degorgue. Puis, avec Maxime Richard vous en apprendrez un peu plus sur la culture sourde.

Alors si tu veux connaître l’histoire du carnaval de Dunkerque et ses coutumes mais aussi sur la culture sourde et la langue des signes, installe toi confortablement car cette émission est faite pour toi !

Interview des deux chroniqueuses avec Corentin Caneele:

Pour commencer avec Julie Degorgue sur le carnaval:

D’où vient le carnaval de Dunkerque ? C’est très simple, l’origine de ce carnaval serait lié à une fête possédant à ses frais un ou plusieurs navire. Le premier carnaval est daté au 16 janvier 1676. Comment le carnaval se déroule-t-il ?
Malgré ce que l’on peut penser, le carnaval de Dunkerque est très bien organisé, avec une heure précise de départ et d’arrivé mais également un tracé de parcours bien déterminé.

Pouvez vous nous dire quels sont les carnavals que vous faites durant l’année ?
Il y a le carnaval de Malo, de Godewaersvelde, de Bailleul…

Est-ce une passion pour vous ?
Oui mais pas que, c’est aussi un moyen de retrouver ses amis, faire la fête avec eux et de passer un bon moment.

Qu’est-ce-qu’un zeutch ?
C’est une manière de se dire bonjour lors du carnaval en se faisant un “smack”.

Quel est le déguisement traditionnel ?
Ce que l’on voit le plus souvent chez les filles par exemple, c’est une jupe colorée avec des collants colorés ou des bas en résille, un tee-shirt et un kletch qui est le manteau typique.

Puis avec Maxime Richard sur la culture sourde:
Les événements que vous venez de citer sont donc important pour sensibiliser les français sur ce handicap ?
Oui, cela permet d’apprendre pleins de choses sur la langue des signes et le handicap en général.

Qu’est-ce-que le festival “confiotes” ?
C’est un festival près de Poitiers qui présente des pièces de théâtre, de la musique, des spectacles…

Est-ce-que vous avez déjà été amené à signer ? Est-ce difficile d’apprendre ?
Alors oui, dans ma famille il y a une personne sourde et donc pour communiquer avec elle il faut signer. Je comprend et parle un peu en langue des signes.
Et pour apprendre il y a des signes qui sont très simple à retenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *